Le stress, tout le monde en parle. Dans nos sociétés et modes de vie actuels, le stress est partout : autour de nous mais également en nous. Et, que sa cause soit due à une situation extérieure, à une personne ou à des émotions … "je suis hyper stressé" est devenu le centre de bien des conversations... Il existerait une panoplie d’outils pour le supprimer. Hélas, c’est impossible. Et d’ailleurs, heureusement ! Car à petite dose, le stress est utile et même vital. Il ne faut donc pas l'éliminer ... mais essayer de le maîtriser pour qu’il ne nous empoisonne plus la vie.

Le stress, un réflexe inconscient

Le stress fait partie de nos réflexes de survie ancestraux. Ce n’est pas une émotion mais un mécanisme instinctif d'adaptation du corps tout entier face à ce que le cerveau juge comme un danger potentiel. Que le danger soit réel ou non, interne ou externe.

A petites doses et s'il reste limité dans le temps, le stress peut être bénéfique. Il nous permet en effet de faire face instantanément à une situation d’urgence: c’est un moteur à agir face à une situation problématique!

stressMais si le stress perdure et se répète trop fréquemment, il devient une menace pour le bien-être physique et émotionnel. En effet, l'organisme n'a pas le temps de retrouver son équilibre naturel: il va être en état d'alerte continu, ce qui va progressivement épuiser toutes les ressources de l'individu. Différentes manifestations physiques et psychiques vont peu à peu s’accumuler...
Et chaque nouveau souci, même minime, va encore augmenter le stress dans une réaction en chaîne incontrôlable. Le seuil de tolérance au stress est individuel: certains vont tenir des années alors que d’autres vont en sentir les effets nocifs plus rapidement.

Comment agir contre le stress et dès lors éviter qu’il ne s’installe?

Il faut avant tout travailler à renforcer notre propre capacité à nous protéger des agressions extérieures et notre prise de distance rationnelle face aux évènements perturbants.

  • Cela passe par une mise au point de nos réserves physiques et psychiques. Dans certains cas, nos ressources seront suffisantes pour gérer des stress même élevés. Dans d'autres, elles sont trop faibles et le moindre imprévu prendra des proportions ingérables.
  • On peut ensuite apprendre, au présent, à neutraliser rapidement les émotions négatives/excessives afin d'éviter qu’elles ne soient responsables de la réaction en chaine de stress qui nous épuise.

Plusieurs méthodes ont fait leurs preuves quand à diminuer la réponse de stress, telle qu’elle peut se mesurer dans les hormones (cortisol et neurotransmetteurs bio-chimiques).
Personnellement, j’en privilégie plusieurs que je combine pour plus d’efficacité selon votre personnalité et vos besoins: pour maitriser le stress, il faut agir sur tous les fronts !

  • Les outils cognitifs, issus des neurosciences et de la neuropsychologie, permettent de déprogrammer la réponse pathogène de stress pour en reprogrammer une plus adaptée.
  • Les techniques de déconnexion cérébrales, de visualisation et de pleine conscience permettent un recentrage cérébral qui déconnecte de la réaction de stress pathogène.
  • Les méthodes de relaxation et d’oxygénation: sophrologie, cohérence cardiaque etc. Ces méthodes permettent de diminuer la réaction de stress en agissant sur le système nerveux de la détente, apportant une réponse physiologique de calme mental et physique

Les signes et les symptômes du stress

Apprenez à reconnaitre les signaux d'alerte du stress, vous pourrez mieux vous préparer à le gérer avant que vous en perdiez le contrôle!

Les signes et symptômes spécifiques du stress varient beaucoup d'une personne à l'autre.

Le tableau suivant liste les signes les plus communs du stress. Utilisez-le pour identifier les symptômes dont vous souffrez quand vous êtes stressé.

Signes et symptômes du stress
Symptômes cognitifs Symptômes émotionnels
  • Problèmes de mémoire
  • Difficultés à prendre des décisions
  • Incapacité à se concentrer
  • Troubles du jugement
  • Pessimisme général
  • Pensées anxieuses répétitives
  • Inquiétude constante
  • Perte d'objectivité et du jugement
  • Agitation
  • Irritabilité, impatience
  • Sensation de fatigue
  • Incapacité à se détendre et se relaxer
  • Impression d'être sur les nerfs
  • Sentiment d'isolement et de solitude
  • Dépression ou tristesse généralisée
Symptômes physiques Symptômes comportementaux
  • Tensions intérieure, pression respiratoire et thoracique
  • Dorsalgies, douleurs dans la nuque et les épaules
  • Troubles du transit et de la digestion
  • Maux de tête
  • Rhumes à répartition, états grippaux
  • Troubles du sommeil
  • Fatigue générale
  • Perte de sensibilité ou sensibilité accrue (au bruit, à la lumière etc)
  • Augmentation ou perte d’appétit
  • Troubles du sommeil
  • Apathie, Isolement
  • Procrastination, fuite des responsabilités
  • Abus d'alcool, de cigarettes ou de médicaments pour se relaxer
  • Sur-activité dans certains domaines (sport, shopping)
  • Réaction démesurée face à des problèmes imprévus
  • Habitudes nerveuses (ex: se ronger les ongles)

Bloc-notes

Etes-vous stressé?

Evaluez votre niveau de stress à l'aide de ce test.

Faire le test

Les émotions dites négatives jouent un rôle important pour notre bien-être et il est normal d’en éprouver… La peur ou la colère par exemple visent à nous alerter d’un danger ou d’un dépassement de nos limites. Elles sont des signaux d’alarme indispensables pour nous inciter à changer de comportement. Le tout est d’apprendre à les utiliser au mieux de leur potentialité !

Rendez-vous en ligne

Vous pouvez très facilement fixer un rendez-vous en ligne pour une consultation. Il vous suffit de vous identifier et de choisir le moment qui vous convient le mieux parmi ceux disponibles.

Prendre rendez-vous

Newsletter

Abonnez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant des activités d'EmotionalCare.