Actualité - On en parle...

Et si on essayait la thérapie brève ?

Dans notre monde actuel, les raisons de se prendre la tête sont nombreuses ! Entre tous les «je dois, il faut », les stress variés, les émotions… nous nous sentons souvent submergés. Aller voir un "psy" n'est plus un tabou et fait de plus en plus partie de notre quotidien… Mais comment s'y retrouver dans toutes les approches proposées ?

Le choix dépend avant tout de nos attentes, de nos envies et de nos personnalités : il importe de choisir la technique et les outils qui nous parleront le mieux. Il existe plusieurs centaines de méthodes différentes, à pratiquer seule ou en groupe. En travaillant via le verbal ou le corps…

Mais choisir une thérapie dépend aussi de notre urgence (situation de crise) ou de notre souhait de nous dévoiler vraiment ou pas. On peut dès lors aussi décider de choisir une méthode selon sa durée : courte, moyenne ou longue.

Zoom sur la thérapie brève 

/Pour qui et pourquoi ?/

La thérapie brève se différencie d'une psychanalyse ou d'une psychothérapie traditionnelle par sa durée. Elle dépassera rarement 10 séances, alors qu’une psychanalyse ou une psychothérapie peuvent aller de plusieurs mois à des années.

Ce type de thérapie s’adresse aux personnes qui n'ont pas le temps ou l’envie de suivre une prise en charge sur la durée et dont les troubles ne nécessitent pas une thérapie de longue haleine.
On ne traitera donc pas par thérapie brève des pathologies lourdes qui restent du domaine de la psychiatrie ou d’une psychanalyse plus longue.

La thérapie brève se propose d’agir au présent sur des symptômes plus ou moins handicapants. Son objectif est de les apaiser, voire de les faire disparaitre, sans trop creuser le pourquoi du comment … et donc sans remises en cause trop bouleversantes. Elle s’avère néanmoins souvent efficaces pour gérer les crises ou les comportements qu’on ne supporte plus.

 

/Comment ?/

Voici quelques techniques qui ont le vent en poupe, et qui peuvent constituer chacune, seule, la base d’un type de prise en charge … ou se combiner au sein d’une même séance :

Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) visent de manière rapide et concrète à affronter ses peurs, transformer ses croyances, corriger ses habitudes inadaptées et à mieux gérer son anxiété. Elles s'appuient sur une relation active entre le thérapeute et son patient dans l'apprentissage de nouveaux comportements.

Elles consistent d’abord à analyser fonctionnellement le problème (mise à jour des déclencheurs, des pensées et des croyances), puis à élaborer des objectifs de traitement qui consisteront en un certain nombre de tâches précises à accomplir pour devenir plus autonome dans la gestion des symptômes et modifier progressivement le comportement.

Les TTC sont indiquées pour traiter l’anxiété, les tocs, les phobies, les insomnies, les troubles du comportement, les dépendances etc

L’hypnose, vise à plonger l’individu dans un état de conscience modifié entre veille et sommeil : en quelque sorte, on « rêve » tout en restant éveillé. Peu à peu, la personne hypnotisée oublie la réalité extérieure pour entrer dans une réalité intérieure, le préconscient ou l’inconscient, mais qu’elle vivra comme extérieure. Le postulat de cette méthode est que le véritable pouvoir de guérison se trouve dans l’esprit même de la personne hypnotisée.

Ses mécanismes restent un mystère mais elle se révèle souvent utile dans le traitement des problèmes psychosomatiques (eczéma, zona, psoriasis), des troubles anxieux, des traumatismes, des phobies, des troubles alimentaires (anorexie, boulimie) ou des dépendances. On évitera le recours à l’hypnose si on a des tendances paranoïaques ou des maladies psychiatriques lourdes, car elle exige un lâcher-prise et une totale confiance en l’hypnotiseur.

Les techniques de libération émotionnelles : on parle beaucoup actuellement dans ce cadre de l’EFT (Emotional Freedom technique) et de l’EMDR (Eye Movement Desensitivation and Reprocessing.

  • L’EMDR  s’adresse aux anxieux et aux personnes ayant vécu des traumatismes et qui ne parviennent pas à se libérer de leur mal-être. Son postulat de départ est que, lorsque nous sommes en situation de fragilité extrême ou que le choc est trop fort, les blessures psychologiques laissent une empreinte dans le cerveau. En quelques séances, grâce à des mouvements oculaires particuliers – et à une plongée dans le souvenir du traumatisme – cette méthode aide le cerveau à digérer les événements bloqués. Attention, cette technique est à utiliser avec un professionnel compétent car elle peut entrainer certains effets secondaires…
  • L’EFT est technique de libération douce des émotions négatives inutiles ou bloquées, dans le courant de la psychologie énergétique. On la qualifie souvent d’acuponcture émotionnelle, sans les aiguilles. En pratique, elle consiste en des tapotements sur des points précis du corps et du visage (points méridiens), tout en reprogrammant le cerveau par la répétition à haute de voix de phrases spécifiques afin le patient soit "branché" sur son problème.

Elle s’avère particulièrement efficace dans le traitement rapide des phobies, des crises émotionnelles (chagrin, colère, culpabilité, anxiété, etc.), du manque de confiance en soi …  mais permet également de soulager un grand nombre de symptômes physiques (douleurs physiques, maux de tête, problèmes dermatologiques, asthme, kilos émotionnels, dépendance etc.).

Les techniques psychocorporelles permettent de se libérer de ses tensions, physiques ou psychiques, et de ses angoisses par un travail sur le corps. Dans ce cadre, la réflexologie et le shiatsu sont des approches très intéressantes dans le cas de manque d’énergie, de crises émotionnelles ou de symptômes physiques (douleurs, maux de tête, troubles du sommeil, anxiété).
Ces méthodes ont pour objectif d’optimiser la circulation de l’énergie dans le corps humain :
la pression des doigts du praticien le long des méridiens chinois - ou sur certains points spécifiques - engendre une harmonisation générale des déséquilibres organiques, une détente musculaire, un état de bien-être et de calme mental… mais également des réactions plus profondes, tant au niveau du corps que de l’esprit.

 

Cathy Assenheim – Neuropsychologie intégrative
Infos : www.emcare.be

Article paru dans le magasine LULU 2016

Derniers articles

Rendez-vous en ligne

Vous pouvez très facilement fixer un rendez-vous en ligne pour une consultation. Il vous suffit de vous identifier et de choisir le moment qui vous convient le mieux parmi ceux disponibles.